Pour le plaisir de la toile

coup de pinceau, coup de pouce

Dans un article précédent, j’écrivais que le premier pas est toujours le plus difficile. Avec ma première exposition de peintures, certes sur un blog mais exposition quand même, je fais un nouveau pas. J’ouvre la porte de mon jardin intérieur aux visiteurs qui voudront bien la franchir. Jusqu’à maintenant, seuls ma famille et mes amis pouvaient apprécier mes toiles… et le regard de mes amis n’est pas forcément  le plus complaisant, n’est ce pas Corinne ? S’exposer au regard de quelqu’un, c’est toujours prendre un risque. Et alors ?

Alors j’ouvre la porte de mon jardin intérieur.  J’expose, ici, quelques peintures réalisées entre Bretagne et Provence, entre émeraude et azur, lumière, soleil et mer. Juste pour le plaisir de faire ma première exposition… et peut-être aussi pour votre plaisir, du moins, je l’espère.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités